The Bikini Project

    Thursday, May 18, 2006 to Saturday, June 17, 2006

    Opening
    • Thursday, May 18, 2006
    The Bikini Project comprend 294 instantanés d’album de photos de femmes en maillot de bain, collectionnés pendant plus de 40 ans par un collectionneur inconnu. L’album a été trouvé à la dérive à Howe Sound, en Colombie-Britannique, par le récupérateur de grumes Erik Hammond, à l’été 2002. Par la suite, cette collection unique a été donnée à l’artiste Heather Passmore, qui l’a remise dans son contexte par une présentation dans l’espace d’une galerie. Tous les instantanés et toutes les notes au verso des photographies sont projetés sur le mur de la galerie, un à un, dans un diaporama numérique à grande échelle présenté continuellement en boucle. Chaque image flotte pendant quelques secondes avant de se fondre progressivement dans l’image suivante. Toutes les images offrent des poses habituelles de femmes sur la plage, entourées d’amis ou en solitaire. Ce genre de présentation des photographies soulève plusieurs considérations en ce qui a trait à la représentation, l’archivage et la paternité d’une œuvre. De plus, la présentation met en valeur l’importance des différents degrés de regards évoqués par les photographies. On peut différencier ces degrés en considérant l’origine des photographies : des personnes différentes ont fait des photographies dans des contextes différents et à des époques différentes; puis, une personne a collectionné ces images, et en particulier ces images-là; enfin, l’artiste a présenté la collection à sa façon afin d’imprimer en nous une lecture et un regard qui nous appartiennent. Le regard, et le fait de voir une personne en regarder une autre, nous renseignent sur notre relation avec les sujets, ou sur la relation qui unit les sujets que l’on regarde, ou sur les situations dans lesquelles les sujets posent leur regard. The Bikini Project traite aussi de la façon que les hommes regardent les femmes, de la façon que les femmes se regardent elles-mêmes ou regardent d’autres femmes, et de l’effet de leurs interactions. Ainsi, le projet approfondit la discussion sur notre regard contemporain, ainsi que sur la compréhension des représentations des femmes, non seulement dans les médias mais dans nos expériences quotidiennes. Dans un contexte culturel plus large, The Bikini Project donne un aperçu de la représentation populaire des femmes dans leurs moments de loisir. Il fait naître aussi un étrange esprit de remémoration de la vie de ces femmes anonymes et leur donne de l’importance. L’on sent bien qu’il y a un peu de deuil ou un brin de mystère qui entoure ces photos puisque l’on ne sait rien de ces femmes. Nous voulons créer un lien avec elles basé sur leur degré de familiarité puisqu’elles sont possiblement croquées sur le vif dans leurs vies de mères, d’amies, d’amoureuses ou d’amantes. Comme il s’agit d’une très large collection, d’autres questions surgissent au sujet de la vraie vie de ces femmes, de leur vulnérabilité et de leurs histoires au-delà des instantanés. Texte par Jessie Lacayo, Commissaire Traduit par Marie-Thé Morin